Nos métiers

Forage pour sondes et pompage

Capteurs horizontaux

Enterrés à une profondeur de 0,80m à 1,2m.
À l'intérieur des boucles circule du fluide caloporteur. Les capteurs récupèrent les énergies contenues dans le sol et qui proviennent de l'eau de pluie, du vent et du rayonnement solaire.
Nécessite une surface de jardin au moins égale à 1,5 à 2 fois la surface à chauffer.

Capteurs verticaux

Une à deux sondes thermiques sont enterrées à une profondeur de 50 à 100m. On y fait circuler du fluide caloporteur en circuit fermé. Convient particulièrement aux petits ensembles de logements ou de maisons individuelles, limités par la surface environnante.

Grand succés pour les collectivité HQE.

Nappe phréatique

La pompe à chaleur puise et valorise les calories de l'eau d'une nappe phréatique, d'un puits ou d'un plan d'eau. La chaleur captée est transférée dans le circuit d'eau du chauffage (radiateurs à eau, plancher chauffant) à un niveau de température plus élevé.

L'eau constitue une excellente source d'énergie puisque la température de l'eau, comprise entre 12 et 30°C selon la profondeur, reste relativement constante.

Ce système obtient les meilleurs rendements à condition d'avoir de l'eau en quantité et à proximité (moins de 100m).


Quelques réalisations «Forage pour sondes et pompage»